Livescore.in
omnisports

Judo/Paralympiques-2021: les athlètes algériens en stage à Alger

Une sélection de sept (07) athlètes de la sélection algérienne de judo handisport, susceptibles de se qualifier aux Jeux paralympiques de Tokyo (24 août-9 septembre 2021), a entamé, lundi un regroupement au Centre national de regroupement et préparation des talents et des élites sportifs à Souidania, a-t-on appris, mardi auprès de la direction des équipes nationales (DEN).

« Ce stage d’une semaine (12-19 octobre) a été rendu possible après les différents tests médicaux effectués par les athlètes et staffs techniques, mais surtout celui du dépistage du coronavirus (Covid-19) de type PCR. C’est un premier stage post-confinement et une prise de contact entre les athlètes et leurs entraineurs nationaux, après l’arrêt très lourd de presque six mois, en raison de la pandémie du coronavirus », a indiqué à l’APS le DEN, Mohamed Miloudi, assurant que le stage se déroulera avec l’application stricte du protocole sanitaire d’usage.

Il s’agit des athlètes: Abdellaoui Chérine (B3), Ishak Ould kouider (B2), Sid Ali Lamri (B3), Abderrahmane Chetouane (B1), Hamza Harkat (B3), et les athlètes partenaires, Mouloud Moula (B3) et Abderrahmane Ouldbrahim (B3), qui seront encadrés par l’entraineur national Lahouari Nadir Belarbi et son adjoint Messaoud Nine.

Les athlètes de l’élite préparent les prochaines échéances dont les qualifications aux Jeux paralympiques 2021 de Tokyo, dont le lieu et la date n’ont pas encore été arrêtés par le Comité Paralympique international (IPC).

Conformément aux recommandations du ministère de la Jeunesse et des Sports, en collaboration avec le Comité scientifique de suivi de la pandémie de coronavirus et le Centre national de médecine du sport (CNMS), la FAH a programmé des regroupements de préparation à Alger.

Le MJS avait autorisé en juillet dernier, les athlètes algériens « qualifiés et qualifiables » pour les prochains Jeux paralympiques (JP-2020) de Tokyo, reportés à 2021 en raison de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), à reprendre les entraînements « avec le strict respect des mesures de protection ».

Pour les athlètes des autres disciplines, surtout individuelles, qualifiés et qualifiables aux joutes paralympiques, la reprise individualisée a été entamée dans les lieux choisis par les entraineurs et les athlètes et après avoir effectue les examens médicaux au niveau du Centre national de la médecine du sport (Alger), alors que pour les sélections de handi-basket et goal-ball (messieurs et dames), qualifiées au rendez-vous nippon elle devrait se faire, prochainement, après la désinfection des lieux d’entrainement (salles) et d’hébergement des équipes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer